Vision C+

Les programmes cliniques d’insuffisance cardiaque et l’utilisation d’un dossier médical informatisé Vision C +

Depuis 1999, le logiciel VisionC est en fonction dans plus d’une trentaine de centres hospitaliers à travers le Québec. Ce logiciel a été un outil clinique informatisé qui a favorisé le développement de plusieurs programmes cliniques ambulatoires d’insuffisance cardiaque au Québec. C’est l’ensemble de ces programmes cliniques qui a donné naissance à la Société québécoise d’insuffisance cardiaque, la SQIC.

Le logiciel VisionC est un dossier médical électronique qui permet de saisir, de concentrer et de présenter rapidement les informations cliniques pertinentes des patients atteints d’une maladie chronique, l’insuffisance cardiaque. L’organisation de l’information facilite et favorise un meilleur suivi par l’équipe traitante et fournit à l’usager un aide-mémoire pour la prise de sa médication, ainsi qu’un carnet santé résumant les informations cliniques spécifiques à sa condition et à son traitement.

Vision C +

Pour VisionC+, le passage en mode WEB permet d’avoir un système maître géré à distance par un organisme compétent et responsable de l’entretien régulier, tout en offrant un meilleur service aux utilisateurs. Également, tous les travaux de mise à jour ou de corrections de l’application sont faits à distance et sont automatiquement accessibles à tous les utilisateurs en même temps. De plus, avec leur consentement, les usagers peuvent recevoir des soins dans un autre établissement et autoriser les médecins et les autres professionnels à avoir accès à leurs données cliniques. Entre autres, ceci permet de prendre en charge rapidement un usager en situation de détresse, peu importe la région où il se trouve en assurant une meilleure continuité de soins. Nous pourrons alors parler d’un véritable réseau de soins en insuffisance cardiaque au Québec.

Depuis la migration du premier site CSSS du Lac des deux Montagnes, en septembre 2008, plusieurs sites se sont ajoutés: Hôpital du Sacré-Cœur Montréal, Centre Hospitalier Universitaire de Sherbrooke, Institut de Cardiologie de Montréal, CSSS des Sources Asbestos, CSSS Coaticook et CSSS Granit Lac Megantic. Utilisé par le personnel des Cliniques quotidiennement, plusieurs dossiers patients sont ajoutés ou modifiés par jour.

Pourquoi ce changement ?

Tout d’abord rappelons que VisionC devenait graduellement désuet et qu’au fil des ans, plusieurs professionnels avaient d’excellentes suggestions d’amélioration. Par ailleurs, les technologies informatiques progressant rapidement, il devenait possible de gérer de façon plus efficace l’application et les bases de données.

Il est important de préciser que toutes les bases de données des dossiers seront hébergées sur un serveur résidant au CHUS et que pour assurer l’intégrité de ces données et répondre aux lois en vigueur concernant les dépôts de données autorisés, les bases de données de chaque établissement seront hébergées en mode « condo » c’est à dire conservées séparément.

Comment acquérir Vision C+?

Votre Centre de santé et services sociaux (CSSS) ou votre hôpital, si ce dernier ne fait pas parti d’un CSSS, doit signer une entente d’utilisation des actifs informationnels avec le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et la Société québécoise d’insuffisance cardiaque (SQIC). Pour vous procurer l’entente d’utilisation, veuillez communiquer au 819-571-8120. Il vous sera nécessaire de télécharger les documents contenant les informations nécessaires à l’acquisition de Vision C+ :  1- VISIONC marche a suivre – 08 Mai 2014 – 2- RESUMÉ de l’entente pour VISION C+ – Novembre 2010.

À télécharger aussi:

Document explicatif à l’intention des patients suivis en clinique d’insuffisance cardiaque concernant le consentement : Dépliant explicatif relié au consentementSQIC

Formulaire de consentement à faire signer aux patients : CONSENTEMENT AU PROGRAMME DES CLINIQUES D’INSUFFISANCE CARDIAQUE-OCTOBRE 2011

 

Liste des Cliniques d’insuffisance cardiaque au Québec

Liste des CLIC Québec (avril 2012)