Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

Le cœur est un muscle très spécial. Il agit comme une pompe à eau. Son rôle est de faire circuler le sang dans tout le corps. Un cœur en santé pompe assez de sang pour répondre à nos besoins en oxygène et en éléments nutritifs. Le cœur ne se vide jamais de tout son sang, comme une pompe à eau. À chaque fois que le cœur bat, il se vide de plus de la moitié du sang qu’il contient.

L’insuffisance cardiaque survient lorsque le cœur, épuisé, n’a plus la force de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins en oxygène du corps. Normalement, à chaque pulsation cardiaque, les ventricules du cœur expulsent 65% du sang qu’ils contiennent. Chez une personne qui souffre d’insuffisance cardiaque, les contractions sont moins efficaces. Cette diminution de l’efficacité peut être le reflet d’un déficit de vidange (soit la diminution de l’expulsion sous la barre des 40%) ou bien un déficit de remplissage (ventricule plus rigide).

Par conséquent, le sang met plus de temps à passer dans les artères et tend à stagner dans les veines. C’est en raison de cette congestion du sang dans les veines qu’on la nomme aussi insuffisance cardiaque « congestive ».

Les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque s’essoufflent et se fatiguent facilement. Il s’agit d’une cause importante de mortalité chez les personnes âgées de 65 ans et plus.

Les causes

Il peut y avoir plusieurs causes à l’insuffisance cardiaque : crise cardiaque (infarctus), haute pression (hypertension), infection du cœur par un virus, problèmes de valves, abus chronique de drogues ou d’alcool, séquelles de la chimiothérapie ou de la radiothérapie, certains troubles du rythme cardiaque (arythmie). Selon la cause, le ventricule droit ou gauche du cœur sera touché.

Tout ce qui diminue la force contractile du cœur peut engendrer une insuffisance cardiaque :

Dans l’Insuffisance cardiaque gauche, ce sont l’hypertension artérielle non ou mal traitée depuis plusieurs années et les troubles coronariens (un cœur fragilisé par des crises d’angine ou des infarctus) qui sont les principaux responsables de l’insuffisance du ventricule gauche. Des fluides s’accumulent dans les tissus et se concentrent principalement dans les poumons, les difficultés respiratoires sont plus marquées (essoufflement, respiration sifflante, etc.).

Dans l’Insuffisance cardiaque droite, ce sont surtout les maladies pulmonaires, comme la bronchite chronique, l’emphysème ou l’embolie pulmonaire, qui en sont à l’origine. Elle peut aussi survenir en conséquence de l’insuffisance cardiaque gauche, qui finit par perturber les fonctions respiratoires en créant de l’hypertension dans l’artère pulmonaire. Cette fois, l’accumulation de fluides se produit surtout dans les jambes et les chevilles, provoquant leur enflure.

Peu importe la cause de l’insuffisance cardiaque, le cœur tente d’abord de compenser en forçant davantage pour éjecter le sang et en accélérant ses battements. D’ailleurs, le muscle cardiaque grossit pour pouvoir pomper plus de sang. De plus, le rein perçoit une baisse de débit sanguin et tente de normaliser le tout en accumulant du liquide. Par contre, avec le temps, le cœur n’arrive plus à fournir cet effort supplémentaire d’où la fatigue, l’essoufflement et les œdèmes surviennent.

Il y a aussi d’autres causes comme des malformations présentes à la naissance. Parfois les causes ne sont pas connues.

Tous ces problèmes fatiguent le cœur. Alors, il a plus de difficulté à pomper.

Sites sur l’insuffisance cardiaque